Que savez vous sur les Templiers?

les templiers européens avant l'heure


Les Templiers: européens avant l'heure.


Qu'est-ce-qu'être Européen de nos jours ?
Une conception plus large de l'idée de nation, voire même de patrie, au point d'envisager une confédération d'Etats.
Une communauté de langues s'agglomérant entre elles, tout autant qu'une communauté de monnaies.
La libre circulation des biens, des hommes, et surtout la libre circulation des idées.
Et bien d'autres concepts fort connus.
Mais en quoi les Templiers furent-ils des Européens avant La lettre ?
Ce fut, nous venons de le voir, incontestablement une entité supranationale, s'étendant sur les sept provinces de l'Ordre, depuis le Saint-Empire Romain Germanique au Portugal.
Un Ordre en "uniforme" et dont les membres s'appelaient "frères".
Les hommes et les troupeaux, vivant sur les terres templières arboraient tous la même croix pattée rouge sur l'épaule gauche.
La suppression, précisément sur les terres templières, des octrois et autres péages, a entrainé indubitablement un sentiment de liberté. Dans les forces, dites templières il s'échappait bien plus que des produits: des idées.
Une communauté de langues: le"je ne sais ni lire ni écrire" équivalait à un refus, une contestation du latin, la langue des prêtes, au profit d'une langue que tous pouvaient plus ou moins comprendre.
La réintroduction de la Lettre de Change facilita, à n'en pas douter, les échanges commerciaux.
Mais surtout la Règle Templière revenait à faire adopter par les Templiers une doctrine de vie refusant et combattant toutes les oppressions religieuses et politiques.
L'Ordre du temple a été créé non pas ex nihilo mais par suite d'une convergence d'idées politiques suite aux désastres de la 1ère croisade.
La protection des papes n'était qu'un simulacre pour dissimuler leur volonté d'insubordination à l'égard de n'importe quel pouvoir religieux ou politique régional ou national.
leurs quatre millions d'hectares et leurs 9000 commanderies dessineront alors, sur le sol de L'Occident, une étrange carte géographique d'un Etat surpassant et dépassant le royaume ou empires de l'époques.
Sur leurs "terres", ils instaurèrent une Révolution sociale, économique et culturelle: - Le " Je ne sais ni lire ni écrire" - une de leurs devises- consistant à s'affranchir de la langue latine, qui était une langue de l'Eglise.
L'implantation de 80 cathédrales ne put se faire qu'en conservant des organisations de métiers à base de rituels et de grades. De là, naquit La Maçonnerie Franche Opérative.
Enfin, Saint Louis et Philippe Le Bel virent bien le danger d'un Etat dans un Etat, au point qu'ils ne purent empêcher la réunion des premiers Etats Généraux de notre pays.
 





La vengeance de Jacques de Molay

histoire sur la vengeance de Jacques de Molay

Il existe au moins trois interprétations et comme on sait que dans la langue orientale trois veut dire beaucoup, plusieurs, on est sûr d'en trouver d'autres.
La première hypothèse consiste à récupérer l'immense fortune mobilière et foncière des Templiers injustement attribuée à l'Ordre des Hospitaliers et que Philippe Le Bel s'efforcera à récupérer.
C'est avec beaucoup de retard que la Maçonnerie Templière Allemande de 1750/1770 avec la loge "la stricte Observance", s'efforcera à réaliser en "fendant à ses impétrants et ses adeptes la fascinant idée tout en ponctionnant avec de cotisations fort élevées.
mais en leur vendant des décors degants... On sait ce qu'il advint de cette maçonnerie Templière Allemande qui dut reconnaître le non fondé de ses affirmations mensongères.
La deuxième pensée est de se payer les Bourbons à défaut des capétiens car c'est tout ce qu'on a sous la main, et là encore, avec beaucoup de retard. Mais qu'importe c'est l'intention qui compte.
Il faut se venger, enfin, de l'absolutisme royal come du despotisme religieux qui contribuèrent l'un et l'autre à la destruction du Temple.
Deux exemples surgissent, indépendamment des loges maçonniques françaises n'ayant oeuvré à la Révolution française.
Celui de la fuite de Varennes, où le roi s'empêtra, organisée par un génial Franc-maçon, La Fayette.
Ensuite l'illusoire victoire de Valmy? image d'Epinal bien connue. On sait à présent que le commandant en chef des troupes prussiennes était le Duc de Brunschwig. Grand maître de la Franc-Maçonnerie allemande templière et qui reçut pour prime de sa honteuse retraite et singulière défaite les bijoux de la courone dérobé par Danton quelques jours auparavant.
Les deux faits précipitèrent alors le roi à l'échafaud.
La troisième interprétation sera la nôtre: la vengeance de Jacques de Molay est insrcite dans les rituels du chevalier Kadoch 30° degré. Il s'agit en fait de sublimer l'action, non de Jacques de Molay, mais celle du Temple disparu avec lui sur le bûcher des illusions perdues.
L'idéal de l'Ordre du Temple a d'abord été de mettre les hommes de debout- cf la cathédrale templière- et de leur apprendre à marcher, le savoir lire et écrire. Bref, un idéal de progrès à travers les libertés. Car c'est bien de cela qu'il s'agit de réaliser pour la Maçonnerie moderne.